Ecu Saarbrucken

Descriptif : Version moderne. D'azur au lion d'argent lampassé de gueules, armé et couronné d'or, entre quatre croix alésées d'argent, au chef parti d'argent à la rose de gueules et d'argent à deux marteaux et deux faucilles de sable croisés en sautoir, à la bordure componée d'argent et de sable..

 

Origine : Les Romains succédèrent aux Celtes, un temple païen de Mithra situés au pied du Halberg en témoignent aujourd’hui encore un camp retranché datant de l’époque celte a été mis à la lumière sur le Sonnenberg. Les routes commerciales Metz-Worms et Trèves-Strasbourg se croisaient le long de la Sarre à l’Est de la ville actuelle. Au 3ème siècle, un vicus romain florissant était implanté à ce carrefour. Un pont dont la sécurité était assurée par un castel traversait également la Sarre. En l’an 999, le château « sarabruca » fût mentionné pour la première fois dans des documents officiels. C’est en 1909 que trois communes se regroupèrent pour fonder la métropole de Sarrebruck : le Sarrebruck baroque, la place marchande bourgeoise St. Johann et le centre industriel Malstatt/Burbach

 

Descriptif : l'écu du Moyen-Age D'azur au lion d'argent lampas de gueules armé et couronné d'or.